Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : La Marianne de Cheffer
  • La Marianne de Cheffer
  • : La Marianne de Cheffer
  • Contact

DERNIERE MISE EN PAGE

   IMG

15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:25

 

158 001 269 001

 

La "Distribution par porteur spécial" est en place sur le service intérieur depuis le 24 Septembre 1971. Précédemment appelé, envoi "Exprès", une certaine confusion par le public sur cette appellation a très certainement motivé ce changement. Les envois pour l'international ont conservés ce terme.

Comme son nom ne l'indique pas, le courrier "Exprès" ne bénéficie pas d'un acheminement plus rapide qu'une lettre prioritaire. Par contre, c'est à son arrivée au bureau de destination, qu'il bénéficie d'un traitement particulier. Il est a ce moment là confié à un porteur qui distribuera ce courrier de façon immédiate, indépendemment de la tournée du facteur.

 

Voici, quelques lettres "Exprès" avec vignette officielle, étrangère, privée, ou demande dactylographiée, manuscrite et un tampon sur un très beau pli de treize 1536A. Celui-ci appartenant à J-C D......

 

 

expres2

 

 

 

79

 

 

 

45

 

 

 

030 001

 

 

 

expres - Copie

 

 

 

expres

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:20

 

Numériser0001

 

Ces deux lettres pour les États-Unis sont au tarif international du 12 Janvier 1970 et taxées vingt centimes Français ou 4 cents Américains. L'une étant au 1er échelon de poids et l'autre au second pour la surtaxe aérienne. Cette surtaxe est prioritaire dans le calcul de l'affranchissement. la fraction indiquant la valeur du port de la lettre dans son échelon de poids, ici 0,80F et 0,20F étant la valeur de la taxe pour le double de l'insuffisance d'affranchissement. La première lettre aurait du être affranchie à 1,30F et la seconde à 1,80F, mais ce ne fût pas le cas.

 

- 0,80F lettre simple, -20g

- 0,50F Surtaxe aérienne par fraction de 5g

 

 

Numériser0001 - Copie

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:15

 

1306

 

Lettre en date du 13 Juin 1970 depuis Paris pour la Grande Bretagne au tarif international du12 Janvier 1970 de 0,80 F. Ce pli aurait du être taxé comme le montre la fraction de calcul car l'affranchissement était insuffisant de 0,20F. Cette taxation a été annulée, la lettre affranchit de 9 Pences au type "Machin" pour une réexpédition vers Zurich en Suisse le 16 Juin 1970, timbre à date de Notting Hill.

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:10

 

030 001

 

Deux blocs du 1536 provenant d'un carnet de vingt timbres 1536-C3 où C4 (massicotage des dentelures horizontales) et un 1536B de feuille sur cette enveloppe "Exprès" pour la Belgique au tarif international du 13 Janvier 1969:

- 0,40F, tarif spécial pour la Belgique pour une lettre au 1er échelon de poids, -20g.

- 3,00F, tarif "Exprès"

Il est à noter que la vignette "Exprès" est Italienne et très certainement apposée par l'expéditeur.

Le 1536 n'était pas démonétisé mais retiré depuis le 22 Février 1969. Mis à part ce point, nous sommes en présence d'une très jolie lettre 100% Cheffer.

Le 24 Septembre 1971, l'appelation "Exprès" sera remplacée dans le service intérieur par "Distribution par porteur spécial".

 

Numériser0002-copie-1

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:05

 

Voici sur ces trois lettres recommandées, les figurines jumelles du 1536B. Les deux premières au tarif du 04 Janvier 1971 et la dernière à celui du 13 Janvier 1969. Ce timbre, comme un grand nombre de timbres d'usage courant, fut décliné en feuilles de 100, en carnets et en roulettes. Ces trois lettres en sont la représentation, si on y prête attention.

 

 

 

1101

 

Bloc de six et deux unités provenant de feuille de 100 (dentelures effilochées).

 

 

 

1802

 

Deux blocs de quatre provenant de carnet 1536B-C2 (massicotage des dentelures horizontales).

 

 

 

2108

 

Bande de quatre, paire et unité provenant d'une roulette de 1000 (coupe franche des dentelures verticales)

et N° rouge 230, visible par transparence et par l'intérieur de l'enveloppe au verso du timbre supérieur de la paire.

 

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:00

       

13

 

Les problèmes d'encrage sont fréquents tout au long de la production d'un timbre. Quelques feuilles passent la "vérification" et ne sont pas détruites. Nous retrouvons parfois ce genre de pièce à la vente, en bande, en bloc ou en coin daté. J'ai conservé celle-ci en feuille complète après mon achat à M Cadamuro, qui me vendit un temps, sa collection du 1536B. Je ne le regrette pas car le visuel d'une telle variété sur feuille complète est superbe et du coup très rare. Nous pouvons observer l'accroissement de la dégradation d'impression entre le haut et le bas de la feuille.

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:55

 

1401b

 

Nous sommes quelques-uns à rechercher dans notre monographie, des pièces hors du commun. Je viens d'en dénicher une que j'apprécie tout particulièrement. L'attention toute particulière de l'expéditeur pour cet affranchissement sur un vrai courrier est déjà remarquable. Les 1536A et 1536B sont au 2ème jour de leur application et les 1535 et 1536 ne sont toujours pas retirés de la vente. Retrouver les quatre valeurs gravées de la Marianne de cheffer sur un même pli recommandé pour l'étranger est exceptionnel, c'est pour moi une 1ère. Il est à noter pour les puristes des tarifs postaux, que les timbres étudiés représentent 50% de l'affranchissement.

 

Lettre recommandée du 14 Janvier 1969 depuis Colmar pour Gryon en Suisse:

- 0,70F, lettre simple 1er échelon de poids (-20g) au tarif international du 13 Janvier 1969

- 2,60F, Recommandation au tarif du 13 Janvier 1969

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:45

 

En 1981, le Musée de la Poste offrit à 130 souscripteurs du troisième tome des " Poinçons de l'histoire", cette série de planches réalisées à l'imprimerie des Timbres-Poste de Périgueux. Ces planches au nombre de 36, si mes souvenirs sont bons, furent réalisées à partir des poinçons originaux conservés par le Musée de la Poste. Certains poinçons de la période classique et semi-moderne n'ont pu être retrouvés et ont été reproduits par photogravure. Ce n'est pas le cas pour ceux de la Marianne de cheffer. Je vous présente donc les trois planches concernant la monographie, mais il est à noter que le 1535 ne fut pas reproduit, car seuls les poinçons des timbres correspondant à l'affranchissement d'une lettre au régime intérieur ou international, étaient concernés par cette présentation.

 

 

SCAN0282.jpg

 

 

SCAN0283.jpg

 

A noter l'erreur d'attribution de la gravure à Claude DURRENS plutôt qu'à Roger FENNETEAUX.

 

 

SCAN0284.jpg

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:40

 

091 002

 

Entier postal modèle A1 depuis Paris vers la Tchécoslovaquie. L'affranchissement de 0,60F, correspond au tarif international du 01 Juillet 1971 pour la carte postale. Demande de transport aérien par la vignette dans les deux langues. L'exonération de la surtaxe aérienne est effective car le pays de destination fait partie de la zone Europe.

 

am.jpg

 

L'un des avantages de l'entier postal sur la carte illustrée, est une plus grande surface disponible pour la correspondance car le verso est vierge, les bavards sont contentés. Cet envoi, sur ce type d'entier postal avec un 1611 est aussi l'occasion de pouvoir regrouper les deux poinçons différents de la figurine typographiée. Pour en savoir plus

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:35

 

PM_TP_120.jpg

 

Plus on avance dans une collection monographique, thématique ou autre et plus difficile à trouver sont les pièces intéressantes. Ils en restent évidemment et un type de variété comme ce pli accordéon manquait à "l'inventaire" de mon étude. Les choses rentrent dans l'ordre et j'avoue qu'une telle pièce en coin de feuille TD-6 avec coin daté, doit être extrêmement rare, voir unique. Les spécialistes apprécieront sûrement....

Repost 0